Comment éviter le gaspillage alimentaire ? Toutes les solutions

Vous vous interrogez sur le gaspillage alimentaire ? Bien que nous souhaitons tous l’éviter, il fait encore partie de notre quotidien. Trop grande quantité de nourriture achetée ou cuisinée, mauvaise conservation des aliments, mauvaise compréhension des dates limites de consommation des produits… les raisons de ce gâchis sont variées !

Chez Hilloo, on vous aide quotidiennement à adopter un mode de vie plus écolo ! C’est pourquoi on a choisi dans cet article de faire le point sur un autre sujet très important…

Comment éviter le gaspillage alimentaire ? Planifier ses repas, utiliser ses restes de nourriture, mieux conserver les aliments, acheter en vrac, bien ranger son frigo, congeler ses plats, recourir à des applications anti-gaspi… les solutions sont nombreuses !

Dans cet article :

  • On fait le récap’ de toutes les astuces existantes pour réduire le gaspillage alimentaire à la maison comme à l’extérieur.
  • On fait le point sur les applications mobiles utiles dans la lutte contre le gaspillage de nourriture.
  • Enfin, on vous explique comment valoriser les déchets organiques inévitables grâce au compost et à une autre solution plus originale à la fin de cet article !

Alors, prêt à économiser de l’argent tout en faisant un geste simple pour la planète ? C’est parti !

Gaspillage alimentaire repas

Pourquoi lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Pour comprendre l’ampleur du problème du gaspillage alimentaire et vous conforter dans votre démarche, commençons par quelques chiffres. Plus de 41 200 kg de nourriture seraient jetés à la poubelle chaque seconde dans le monde. Sur une année, cette quantité représente donc 1,3 milliard de tonnes d’aliments gâchés. Paradoxalement, d’après les chiffres de l’UNICEF, de plus en plus de personnes souffrent de la faim dans le monde. Non seulement, ce gaspillage est donc d’une injustice profonde, mais en plus il engendre encore plus de gâchis : des ressources nécessaires à la culture et à la production des aliments sont utilisées pour rien et des gaz à effet de serre sont produits inutilement.

Et pourtant, à l’échelle mondiale, nous produisons en quantité plus que suffisante pour pouvoir nourrir toute la planète. Mais alors, que se passe-t-il ? La mauvaise répartition des ressources alimentaires et le gaspillage font partie des causes responsables de la famine qui touche des millions de personnes à travers le globe. Et une fois que l’on a conscience de ça, plus question de participer au gaspillage de ressources, n’est-ce pas ? Heureusement, il existe quelques bonnes pratiques à adopter pour réduire le gaspillage à la maison comme ailleurs...

Comment éviter le gaspillage alimentaire à la maison ?

Maintenant que nous avons vu l’importance de réduire le gaspillage, faisons le point sur les gestes anti-gaspi existants !

Faire une liste de course

Prendre le temps de faire une liste de courses, c’est prendre la peine de faire l’inventaire de son frigo et de ses réserves au préalable pour moins risquer d’acheter des aliments inutiles ou en trop grande quantité. C’est aussi la garantie de ne pas craquer pour des achats impulsifs, de ne pas se laisser tenter par des promos ou des emballages attractifs par exemple (à condition d’être bien décidé à s’en tenir rigoureusement à sa liste bien sûr !).

Autre avantage ? Plus on prévoit ses achats, moins on risque de devoir effectuer des courses de dépannage à la supérette du coin : potentiellement, on économise donc aussi du temps et de l’argent !

Faire sa liste de courses

Établir des menus pour la semaine

Une astuce anti-gaspi complémentaire : préparer les menus de la semaine pour toute la famille ! Cela requiert une certaine organisation et tout le monde n’a pas forcément envie de prévoir autant à l’avance ses repas, certes, mais cette habitude pourrait bien, elle aussi, vous faire gagner du temps et de l’argent.

Planifier ses repas pour la semaine permet en effet de mieux gérer ses stocks de nourriture et donc d’éviter le gaspillage alimentaire. Eh oui, il sera notamment plus facile d’établir votre liste de courses sans rien acheter de superflu : vous saurez exactement de quoi vous aurez besoin puisque vous saurez exactement ce que vous allez manger. Fini les légumes oubliés dans le fond du frigo, les yaourts arrivés à péremption, ou encore la salade flétrie qu’on n’a finalement pas trouvé le temps de préparer !

Autre avantage ? Le fait de préparer vos menus à l’avance vous fera non seulement gagner du temps au supermarché, mais également au quotidien. Plus besoin de vous poser la fameuse question « qu’est-ce qu’on va manger ce soir ? » en rentrant du boulot.

Cerise sur le gâteau : les menus préparés à l’avance permettent de varier les repas. Puisque vous allez prévoir à l’avance ce que vous allez manger chaque jour, vous aurez du recul sur votre alimentation de la semaine. C’est donc l’assurance de manger plus équilibré et d’être finalement moins tenté de craquer en dernière minute pour un plat banal préparé à la va-vite.

Menu de la semaine

Faire ses courses le ventre plein

Faire ses courses en ayant faim, c’est risquer de craquer sur tout plein de produits qui nous feront envie sur le moment. Alors pour éviter d’acheter plus que prévu, il existe une astuce de base : prévoir de faire ses courses l’estomac plein !

Acheter en vrac pour des quantités adaptées à son foyer

Comme on vous l’expliquait dans notre guide complet pour faire ses courses en vrac, le fait d’acheter ses aliments en vrac permet de n’acheter que la quantité nécessaire de chaque aliment pour nourrir son foyer. Bee wrap, sacs filets pour fruits et légumes, pochons en tissu, sacs étanches et réutilisables en silicone, sacs cabas, bocaux en verre, bouteilles vides… il existe un contenant adapté pour transporter n’importe quel type d’aliment.

L’idéal est donc de prévoir les contenants adéquats en fonction des achats que l’on a prévu (d’où l’importance, encore une fois, de faire une liste de courses !) avant de se rendre dans un magasin vrac. Bonne nouvelle : même les grandes surfaces tendent à développer leurs rayons en la matière et de plus en plus de boucheries, poissonneries, boulangeries, traiteurs, etc. acceptent de remplir les contenants que leur apportent leurs clients.

Ainsi, vous éviterez d’acheter trop d’aliments préemballés qui obligent à acheter la quantité prévue par leurs fabricants. Une bonne solution pour éviter le gaspillage alimentaire et réduire ses déchets d’emballage par la même occasion !

Pour aller plus loin : Zéro déchet débutant : par où commencer ?

Sac réutilisable

Faire attention aux dates de péremption

Lorsque vous faites vos courses, prenez bien le temps de vérifier la date limite de consommation, c’est d’autant plus important pour les produits frais. Le fait d'être vigilant sur la date de péremption de vos achats, vous évitera de vous laisser surprendre et de devoir finalement jeter des aliments achetés récemment.

À l’inverse, si vous prévoyez de consommer un produit le jour même, jetez un œil aux produits dont la date limite de consommation approche, en plus d’éviter qu’il ne soit jeté en fin de journée, vous bénéficierez sans doute d’une réduction sur votre achat !

À ce propos, il convient également de bien faire la différence entre la date limite de consommation « à consommer jusqu’au... » et la date limite recommandée pour une qualité optimale du produit « à consommer de préférence avant le… ».

La première concerne les aliments « fragiles » tels que la viande, le poisson, les produits laitiers, etc. et doit être respectée pour des raisons sanitaires évidentes. Cela dit, les dates de péremption pour un même type de produit peuvent varier d’un fabricant à l’autre et certaines dates à respecter impérativement en théorie ne sont parfois pas vraiment rationnelles. Les yaourts par exemple restent souvent encore très bons, même une fois la date dépassée de quelques jours.

La deuxième mention, en revanche, concerne les produits comme les pâtes, le riz, les biscuits, les conserves, etc. et indique la date à respecter pour une qualité optimale du produit lors de sa dégustation. Mais sachez que les ingrédients concernés par cette mention ne seront pas forcément périmés après cette date et resteront à priori sans danger pour la santé. Alors si leur odeur et leur aspect vous inspirent toujours confiance, aucun souci !

D’ailleurs, vous pouvez aussi noter la date d’ouverture sur vos produits entamés. Cela vous permettra de savoir quand est-ce que vous avez ouvert votre bouteille de lait par exemple et de ne pas la jeter en cas de doute sur sa date d’ouverture. Même chose pour les aliments achetés en vrac : notez la date d’achat sur les bocaux afin de savoir de quand ils datent !

Date limite péremption

Bien ranger son frigo

Le fait d’avoir un réfrigérateur bien ordonné permet également de diminuer le gaspillage alimentaire. En effet, si vous avez une famille nombreuse (et donc probablement un grand frigo) vous risquez d’oublier certains aliments s’ils sont mal rangés ou cachés au fond d’un bac. Aussi, l’air doit pouvoir circuler autour des aliments pour bien conserver leur fraîcheur. Alors pas question de trop charger votre frigo ou de tout entasser n’importe comment !

Il est conseillé de grouper les produits par type : les fruits et légumes ensemble, les viandes d’un côté, les yaourts de l’autre, etc. Si vous prenez l'habitude de ranger vos aliments de façon logique, toujours aux mêmes endroits, alors vous les trouverez plus facilement et garderez la porte de votre frigo ouverte moins longtemps. ;-) Pensez aussi à mettre les produits avec les dates de péremption les plus proches à l’avant pour les cuisiner en priorité. Respectez ainsi la règle du « premier entré, premier consommé ! ».

Notez aussi que la température n’est pas la même dans toutes les zones du frigo et que certains aliments, pour être conservés dans les meilleures conditions, nécessitent plus de fraîcheur que d’autres. Dès lors, il peut être judicieux de connaître les différentes zones de froid de son frigo pour ranger les aliments aux endroits les plus adéquats et les conserver ainsi plus longtemps.

Bien ranger son frigo

Cuisiner ses restes de nourriture

Même lorsqu’on prévoit les quantités, il est possible de se retrouver avec des restes de nourriture. Plutôt que d’accumuler les tupperwares plus ou moins remplis dont le contenu risque finalement de finir à la poubelle, trouvez des façons astucieuses de recycler vos restes ! Il existe de nombreuses recettes pour faire des restes du repas de la veille un délicieux encas pour le lendemain.

De même, n’hésitez plus à recycler astucieusement vos fruits et légumes frais un peu trop mûrs. Ce n’est pas parce qu’ils ne sont plus beaux qu’ils ne sont plus bons ! Et pourtant, ils font partie des aliments les plus gaspillés. Compote, purée, smoothie, soupe ou encore ratatouille… il existe bien des façons de rendre les fruits ou légumes « moches » de nouveau appétissants. Pensez-y aussi lorsque vous faites vos courses : votre imagination et votre savoir-faire culinaire pourraient bien en sauver quelques-uns de la poubelle du supermarché !

Conserver les restes de repas dans les meilleures conditions

Vous n’avez pas terminé votre repas chaud ? Pour le conserver dans des conditions optimales, laissez-le bien refroidir avant de le mettre au réfrigérateur (30 minutes minimum et 2 heures maximum). Conservez également vos restes dans un récipient adéquat et hermétique, en verre ou en inox par exemple. Vous éviterez ainsi la prolifération de bactéries ou des odeurs.

Pour vous simplifier la vie, il existe du film alimentaire extensible réutilisable et des couvercles en silicone capables de s’adapter à vos casseroles, bols, saladiers, etc.

Couvercle silicone

Congeler plutôt que jeter

Même lorsqu’on est vigilant, il peut arriver d’avoir peur de manquer pour une occasion et de finalement cuisiner en trop grande quantité. Il faut dire qu’il n’est pas toujours facile de prévoir l’appétit de ses invités ! Dans ce cas, sachez que la plupart des aliments se congèlent très bien.

Plutôt que de le jeter, conservez donc votre plat dans un récipient adapté au congélateur en pensant bien à inscrire la date de congélation dessus. Vous pourrez ainsi réutiliser vos restes de légumes plus tard, dans une soupe, en sauce ou en gratin par exemple.

De même, si la date limite de votre viande ou de votre poisson approche et que vous n’êtes pas certain de réussir à le consommer d’ici là, pensez à le congeler ! Veillez toutefois à ne pas congeler d’aliments déjà périmés ou à recongeler un produit déjà décongelé.

Aliments congelés

Comment réduire le gâchis de nourriture à l’extérieur de chez soi ?

Notre foyer n’est pas le seul lieu concerné par le gâchis de nourriture. Pour éviter le gaspillage alimentaire, il convient aussi d’adopter quelques bons réflexes à l’extérieur. Voyons cela de plus près !

Demander un doggy bag au restaurant

Le doggy bag, on sait tous ce que c’est, mais dans la pratique on n’y a pas vraiment recours dans notre pays. Ailleurs, de nombreux restaurateurs vous proposeront pourtant spontanément d’emporter le reste de votre repas pour le terminer chez vous, mais en France, le concept peine à se répandre.

Vous n’osez jamais le réclamer ? Prenez votre courage à deux mains la prochaine fois. Dites-vous que le serveur, lui non plus, n’ose peut-être pas vous le proposer alors qu’il serait bien content de vous voir repartir avec votre barquette. Oser demander sera la meilleure façon d’encourager cette pratique contre le gaspillage alimentaire. Sinon, votre assiette trop copieuse finira une fois de plus à la poubelle et ce serait bien dommage !

Doggy bag

Ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre

En ce qui concerne les restaurants d’entreprise ou encore la cantine pour les plus jeunes, la première cause de gâchis est bien souvent notre appétit ! On pense pouvoir engloutir une énorme assiette de pâtes et on se retrouve rassasié plus tôt que prévu. Oups ! Sensibilisez donc votre enfant au gaspillage... conseillez-lui de se servir raisonnablement, quitte à se resservir ou à demander une deuxième ration par la suite, et bien sûr, montrez l’exemple !

Acheter moins cher les invendus des commerçants

Tous les jours, des commerces de proximité (traiteur, boulangerie, restaurateur, etc.) sont contraints de jeter à la poubelle une partie de leurs produits, faute d’avoir réussi à les vendre dans la journée. Et si l’on vous disait que vous pouviez pourtant vous les procurer à petits prix ? Pour vos repas à emporter, le soir surtout, pensez-y ! Grâce à certaines applications mobiles, vous pourrez aider des commerçants à lutter contre le gaspillage alimentaire tout en faisant de bonnes affaires !

Quelles sont les applications anti-gaspi à télécharger ?

Envie de lutter contre le gâchis de nourriture sans se prendre la tête ? Voici quelques-unes de nos applications favorites pour lutter contre le gaspillage alimentaire au quotidien !

Optimiam

Créée en 2014, cette appli anti-gaspi met en relation restaurateurs et consommateurs pour réduire le gaspillage. Les commerçants proposent leurs invendus sur l’appli et les consommateurs dans le coin à ce moment-là les achètent au rabais. L’appli fait aussi la distinction entre les différents types de commerces et précise s’il s’agit par exemple d’une enseigne indépendante, d’une chaîne ou d’un supermarché. Grâce à la géolocalisation, vous serez alerté en temps réel des bons plans dans votre quartier, tout au long de la journée !

Optimiam

Too Good To Go

Plutôt que de proposer des promos sur des produits spécifiques, Too Good To Go, elle, propose des paniers-surprises que les consommateurs peuvent venir chercher à la fermeture des magasins. Une bonne façon d’intercepter les invendus, avant qu’ils ne finissent à la poubelle ! Via cette appli créée en 2015, vous pouvez aussi choisir de faire un don afin que les invendus soient collectés en faveur des sans-abris.

Phénix

Phénix existe depuis 2014 et travaille avec de nombreuses associations pour aider ses magasins partenaires à donner leurs invendus. Et comme ça ne suffit pas à supprimer le gaspillage, l’appli propose également à ces derniers de vendre leurs invendus à prix cassés via sa plateforme. Le concept se rapproche un peu de ceux évoqués précédemment : vous pourrez choisir de quoi vous régaler parmi des paniers thématiques proposés par des commerçants.

Zéro-Gâchis

Il n’y a pas que les petits commerces de proximité qui sont confrontés au problème des invendus ! L’application Zéro-Gâchis vous permet donc de dénicher des bons plans au supermarché. Cette appli cartographie les grandes surfaces « responsables » qui vendent leurs produits proches de la date limite de consommation à petit prix.

Afin de faciliter l’achat de ces derniers, elle propose à ses enseignes partenaires des gondoles aux couleurs de l’appli pour les mettre en avant. Via l’appli, vous pourrez connaître la liste des grandes surfaces pratiquant cette démarche près de chez vous. Ainsi, les grands magasins réduisent leurs invendus, et vous, vous faites des économies !

App zéro gachis

Partage ton frigo

Il s’agit d’une sorte de réseau social anti-gaspi ! Le concept est simple : vous avez cuisiné en trop grande quantité ? Vous partez en vacances et il vous reste de la nourriture à consommer rapidement ? Votre pommier produit plus que nécessaire pour satisfaire votre foyer ? Plutôt que de jeter, l’application permet de partager votre nourriture. Il suffit de prendre une photo des denrées à partager et de la télécharger sur la plateforme qui relayera votre annonce à la communauté. Une sorte de « Bon Coin » de la nourriture finalement !

Frigo Magic

« Qu'est-ce qu’on mange ce soir ? » Si cette question vous taraude au quotidien, vous serez bien content de découvrir Frigo Magic ! Cette application vous aide à faire preuve de créativité pour cuisiner les aliments qui composent votre frigo ainsi que vos restes de nourriture. Concrètement, elle vous proposera des recettes en fonction de vos goûts et du contenu actuel de votre frigo. L’objectif ? Vous faire gagner du temps tout en limitant le gaspillage alimentaire.

Comment réduire le volume de ses poubelles ?

Si aucune des astuces vues précédemment fonctionne et que vous êtes malgré tout contraint de jeter des aliments (c’est parfois inévitable !) alors n’oubliez pas que des solutions existent pour « jeter plus responsable » ! Grâce à ces dernières, vous pourrez malgré tout valoriser vos déchets organiques d’une manière simple, écologique et économique.

Faire du compost pour recycler ses déchets organiques

« Rien ne se perd, tout se transforme » n’est-ce pas ? Bonne nouvelle si vous habitez en appartement sans jardin : il n’est pas nécessaire de disposer d’un espace extérieur ni d’un bac immense pour composter. Tout le monde peut le faire à son niveau à condition d’être bien équipé. Vous habitez en appartement ? Découvrez sans plus tarder tout ce qu’il faut savoir sur le lombricompostage domestique !

Pour choisir la méthode de compostage la plus adaptée à votre foyer et en savoir plus sur les types de déchets organiques que vous pourrez ainsi recycler, rendez-vous sur notre article dédié au compost !

Compost

Adopter des poules pour réduire ses poubelles

Naturellement, le fait d’avoir certains animaux domestiques à la maison vous aidera également à réduire le volume de vos poubelles et le gaspillage. En dernier recours, votre chien ou vos poules seront ravis de consommer vos restes de nourriture !

D’ailleurs, saviez-vous que les poules peuvent consommer individuellement jusqu’à 150 kg de déchets organiques par an ? Rien que ça ! Ces dernières raffoleront de nombreux détritus finissant habituellement à la poubelle : épluchures, légumes trop abîmés, gras du jambon, restes de plats cuisinés, coquilles d’huîtres, etc. Autant vous dire que vos poulettes deviendront vos meilleures alliées anti-gaspi !

Prêt à limiter le gaspillage de nourriture au quotidien ?

Tu as désormais toutes les cartes en main pour éviter le gaspillage alimentaire au quotidien ! On espère que tous ces conseils te seront utiles pour contribuer à un mode de consommation plus responsable. Et si tu allais plus loin encore ? N’hésite pas à faire un tour sur notre boutique en ligne pour te procurer les meilleurs accessoires zéro déchet, et découvre sur notre blog toutes les alternatives existantes aux objets jetables du quotidien !

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré