Par quoi remplacer le film alimentaire ? Alternatives écolos

Vous souhaitez remplacer le film alimentaire dans votre cuisine ? Bien que pratique pour emballer les sandwichs, protéger les aliments et garder la fraîcheur des restes de nourriture au frigo, vous savez bien que le film en plastique étirable n’est pas bon pour l’environnement.

En effet, il génère beaucoup de déchets. Le film étirable se compose de plastique et ne s’utilise qu’une seule fois avant d’être jeté à la poubelle. Son usage unique et sa composition en font donc un produit peu écologique.

Si malgré son impact environnemental, le cellophane a la cote, c’est parce qu’on l’apprécie pour sa grande élasticité qui lui permet de recouvrir toutes sortes de récipients : bols, assiettes, saladiers, plats à tarte, etc. Bonne nouvelle : il existe désormais des alternatives écologiques tout aussi efficaces et pratiques !

La pollution sur les plages

Alors pourquoi ne pas adopter dès maintenant des solutions éco-responsables ? Ensemble, faisons un pas de plus vers le zéro déchet. On vous explique tout de suite toutes les raisons pour lesquelles vous devriez remplacer le film plastique et comment vous-y prendre !

Pourquoi remplacer le film plastique ?

Avant d'attaquer le cœur du sujet, il est important de connaitre les raisons qui vont vous pousser à remplacer le film plastique. Êtes-vous au courant de son impact sur l'environnement ? Savez-vous quelles sont les répercussions sur votre santé ? On vous explique tout, c'est parti !

L’impact du film étirable sur l’environnement

Oui, le film étirable est pratique, mais n’oublions pas qu’il est surtout très polluant ! Cotons-tiges, vaisselle jetable, gobelets, pailles et touillettes… Le film alimentaire rejoint finalement la liste de tous ces produits en plastique jetables à proscrire lorsque l’on souhaite réduire ses déchets.

En moyenne, un français produit près de 400 kg de déchets par an, et malheureusement très peu sont recyclés. En conséquence, près de 8 millions de tonnes de déchets plastiques finissent dans les océans chaque année. Or, le plastique peut mettre plusieurs centaines d’années à se dégrader. Bon nombre de ces déchets finissent alors par se rassembler au gré des courants marins pour former des amas de plastique gigantesques au beau milieu de l’océan, le plus connu étant appelé “le 7ème continent”.

Océan de plastique

Les oiseaux et animaux marins sont bien sûr les premières victimes de nos modes de consommation mais ils ne sont pas les seuls à pâtir de cette pollution plastique omniprésente. Le WWF s’est penché sur la question pour nous apprendre que chaque personne en ingère en moyenne 5 grammes (sous forme de particules fines), soit l’équivalent du poids d’une carte de crédit, par semaine.

Le plastique va donc jusqu’à polluer nos propres organismes via notre nourriture, l’eau et même l’air que l’on respire. Pourtant le suremballage et l’usage de cellophane sont toujours bien présents dans les grandes surfaces. À nous, consommateurs, de bannir tous ces produits de nos cuisines pour encourager à plus d’éco-responsabilité !

Pour en revenir à notre sujet du jour, la fabrication du cellophane nécessite (comme pour toute matière composée de plastique) l’extraction de pétrole, un business aussi rentable pour les industries pétrolières que polluant pour les écosystèmes et les sous-sols.

Extraction de pétrole dans l'océan

Comme énoncé précédemment, le gros problème du film étirable est surtout sa vocation à usage unique, ce qui fait de lui un déchet supplémentaire énergivore à traiter et à faire disparaître. Mais la transformation de ce pétrole en matière plastique, tel que le polyéthylène utilisé dans la fabrication du film étirable, requiert également des procédés chimiques et des additifs, comme par exemple des phtalates ou le bisphénol A utilisés pour assouplir la matière. Or tous ces procédés et additifs utilisés représentent un fort impact environnemental et des risques pour notre santé.

Les répercussions du cellophane sur notre santé

La composition du film alimentaire est justement controversée puisque cet emballage, qui est au contact direct des aliments que l’on consomme, est majoritairement composé de pétrole et de matières toxiques.

Les additifs utilisés pour produire du cellophane peuvent être des perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire des substances chimiques capables d’interférer avec notre système hormonal et d’induire des effets néfastes durables et héréditaires sur notre organisme. Or, lorsqu’une matière plastique est au contact d’un aliment, certains de ces additifs peuvent migrer sur la nourriture pour finir directement dans nos assiettes. Ce risque est encore plus grand lorsqu’il s’agit d’un aliment gras ou chaud.

Le film plastique est donc dangereux pour la santé. Pour limiter les risques, il convient de toujours le retirer avant de réchauffer un aliment, mais le mieux reste encore de remplacer le film alimentaire.

En effet, si tout ce processus de fabrication est, bien sûr, encadré par des normes, il n’empêche que ces dernières changent et évoluent régulièrement. Ce qui est autorisé aujourd’hui pourrait donc très bien être interdit demain. C’est le cas par exemple du Bisphénol A qui a fini par être interdit dans la fabrication des biberons.

Enfin, cerise sur le gâteau, le film plastique n’est pas totalement hermétique et ne protège donc pas efficacement la nourriture. Emballés dans du film étirable, les aliments ne sont pas forcément à l’abris des bactéries.

Film plastique qui recouvre une assiette avec une pizza

Alors, par quoi remplacer le film alimentaire en plastique étirable ? Dans un premier temps, on pense souvent à l’aluminium, mais attention spoiler alert, ce n’est pas la solution la plus appropriée. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’aluminium est un neurotoxique très puissant (rien que ça !) Utilisé comme papier cuisson, les substances chimiques qu’il contient peuvent migrer sur la nourriture avec la chaleur.

Quant à son utilisation à des fins de conservation, des particules toxiques peuvent également se mélanger à la nourriture lors d’un contact direct et prolongé avec celle-ci, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’aliments acides (citrons, tomates, vinaigre…). Et puis, au même titre que le film étirable, le papier alu est un contenant à usage unique. Il produit beaucoup de déchets et pollue donc tout autant la planète. Découvrez plus d'informations sur l'impact du film alimentaire et du papier aluminium sur la santé.

Papier alu avec du saumon dedans

Pour adopter un mode de vie plus sain pour notre santé et pour l’environnement, il convient donc de s’intéresser aux alternatives émergentes et de changer notre manière de consommer au quotidien.

Au final, le recyclage de toute matière plastique est un processus coûteux, c’est pourquoi la majorité de nos déchets finissent le plus souvent incinérés ou entassés dans des décharges. Utiliser des films alimentaires lavables et autres alternatives écologiques représente donc une solution concrète et durable pour remédier à ce problème environnemental tout en préservant notre santé.

Quelles sont les alternatives au film étirable ?

Faites un pas de plus vers le zéro déchet en trouvant la solution qui vous convient pour remplacer le film alimentaire. Pour vous aider, vous trouverez ci-dessous les principales caractéristiques et les avantages de quelques alternatives au film plastique.

Bee wrap, le film alimentaire naturel

Aussi appelé “cirophane”, le film alimentaire en cire d’abeille fait de plus en plus d’adeptes. Il constitue une excellente alternative écologique aux films en plastique et en aluminium puisqu’il est également facilement malléable pour pouvoir protéger toutes sortes d’aliments. Il est essentiellement fabriqué à partir de matières éco-responsables telles que du coton biologique ou du tissu recyclé combiné à la cire d’abeille. Il peut également se composer d’huile végétale et de résine.

Bee wrap

Facile d’utilisation, naturel et non-toxique, il protège durablement les aliments, notamment grâce aux propriétés naturelles anti-bactériennes de la cire d’abeille. Le Bee wrap est également légèrement adhésif et devient souple à température ambiante et à la chaleur des mains pour adopter la forme que l’on souhaite lui donner.

La feuille en cire d’abeille se durcit légèrement une fois au réfrigérateur pour garder la forme qu’on lui a attribué. Cet emballage naturel se lave à la main et à l’eau froide savonneuse pour pouvoir servir une centaine de fois (environ 1 an). Dans notre guide d'utilisation pour Bee wrap, on vous explique tout !

Charlotte en tissu lavable

Découpées en cercles de tissu et disponibles en plusieurs tailles pour s’adapter aux contours des bols, saladiers, plats à tarte,… Les charlottes en tissu sont dotées d’un élastique pour pouvoir s’étirer.

Charlotte en tissu pour la cuisine

Elles s’utilisent comme des “recouvres-plat” pratiques pour protéger les aliments et plats cuisinés. Si vous êtes adeptes du DIY (Do It Yourself), sachez qu’elles peuvent aisément être réalisées à la maison à l’aide d’une machine à coudre et du tissu de votre choix (petite préférence pour les motifs végétaux et fleuris ici !) Chez Hilloo, on adore cette alternative qui, en plus d’être efficace, apporte une touche de “déco vintage” dans nos cuisines !

Couvercle réutilisable en silicone

Comme les charlottes en tissu, les couvercles en silicone sont étirables et disponibles en plusieurs formats pour couvrir hermétiquement bols, saladiers, bocaux et autres contenants. Les couvercles extensibles en silicone sont économiques et se vendent en général par lots. Ils sont également parfaitement hermétiques grâce à leur effet ventouse.

Enfin, ils sont faciles à nettoyer et peuvent se mettre au lave-vaisselle. À condition d’être “sans BPA”, ils constituent donc une bonne alternative au film étirable et au papier aluminium. Notez que le silicone n’a rien à voir avec le plastique, car lui, ne libère pas de substances nocives sur les aliments. Contrairement au plastique, il n’a donc pas d’effet toxique sur notre santé.

Couvercle silicone

Assiette

Pourquoi faire compliqué lorsqu’on peut faire simple ? Les assiettes aussi existent en plusieurs formats et tout le monde a de la vaisselle chez soi, alors pourquoi ne pas tout simplement couvrir votre plat ou votre bol d’une assiette ? Il s’agit d’une solution rapide et pratique pour garder vos restes de repas quelques heures supplémentaires au frigo.

Film alimentaire lavable en silicone

Encore peu connu, le film en silicone alimentaire est écologique et très pratique, notamment pour remplacer les couvercles égarés. Il est solide, hygiénique, étanche et étirable à souhait. Bien entendu, il existe aussi en plusieurs formats pour s’adapter à toutes les tailles et à toutes les formes de récipients.

Contrairement au film alimentaire étirable classique, il peut se laver et être réutilisé pendant des années ! Il est extrêmement extensible et est donc capable de recouvrir de grands saladiers avant de reprendre sa forme d’origine après utilisation. Il se lave à l’eau savonneuse ou au lave-vaisselle.

Film alimentaire silicone réutilisable

Torchon

À condition que votre encas ne contienne pas de sauce, un simple torchon ou une serviette en tissu propre peuvent faire l’affaire pour envelopper vos sandwichs, conserver du pain, de la salade lavée ou recouvrir vos plats à tarte et moules à gâteaux. Il faut parfois faire preuve de créativité pour que cette solution fonctionne lors du transport des aliments : noeuds, bout de ficelle, élastiques, épingles à nourrice ou pinces à linge peuvent aider.

Autre astuce : vos vieilles taies d’oreiller peuvent être utilisées de la même manière.

Sac réutilisable en silicone

Les sachets en silicone sont une excellente alternative zéro déchet pour protéger vos encas lors de leur transport. Un pique-nique en bord de Seine ? Un sandwich ou un goûter pour l’école ? Les sachets réutilisables en silicone sont complètement hermétiques et lavables à la main ou au lave-vaisselle.

Alors oui, question écologie, le silicone ce n’est pas l’idéal non plus, mais il permet cependant de réduire drastiquement la quantité de déchets produits par les films alimentaires et papiers alus. L’empreinte carbone liée à sa fabrication est finalement compensée au fil des années. Il s’agit donc d’une alternative pratique au quotidien et durable dans le temps, d’autant plus si vous êtes un habitué des repas sur le pouce !

Sac réutilisable silicone

Sachet lavable en tissu

Dans le même style que l’exemple précédent, il existe aussi des sachets en tissu imperméables, dotés de scratchs ou d’une fermeture éclair pour emballer vos snacks en toute sécurité. Cette alternative pratique et écologique est idéale pour le transport de sandwichs, biscuits, crudités ou fruits coupés.

Tupperware

Pour toutes les raisons de santé évoquées précédemment, il vaut mieux éviter les tupperwares en plastique. Bonne nouvelle ! Cela ne devrait pas être très compliqué puisqu’il existe désormais des tupperwares plus durables, en verre ou en inox. L’avantage du verre, c’est qu’il est transparent et donc plus pratique pour stocker vos aliments au frigo.

L’ennui c’est qu’il est lourd, ce qui le rend peu pratique pour les virées pique-nique, par exemple. Pour des contenants plus légers, vous pouvez donc opter pour des tupperwares en inox qui, à défaut d’être transparents, ont au moins le mérite de ne pas peser lourd et de ne pas relâcher non plus de substance chimique volatile dans les aliments.

Bocal en verre

Transparents, hermétiques, pas chers, les bocaux en verre évitent le gaspillage et constituent donc une excellente alternative aux boîtes en plastique et au cellophane. Si vous achetez des confitures, de la moutarde ou n’importe quel autre aliment généralement conservé dans des bocaux en verre, vous serez ravis de pouvoir les réutiliser à l’infini. Pour ce faire, rien de plus simple ! Vous pouvez décoller les étiquettes alimentaires avec une éponge ou du coton imbibé d’huile et les nettoyer avec du vinaigre blanc pour enlever les odeurs.

Bocaux en verre

Avec cette méthode, vos bocaux en verre sont customisables et réutilisables pendant de longues années. Ils sont parfaits pour stocker les aliments achetés en vrac, des sauces, des confitures... Le bonus de cette alternative c’est son aspect esthétique : en plus d’être fonctionnels, des bocaux joliment customisés peuvent également servir d’objets de décoration dans votre cuisine. Autre avantage : ils supportent bien le congélateur, à condition de ne pas les remplir à rabord pour éviter qu’ils éclatent lors du processus de congélation.

Deviens acteur du changement grâce à nos solutions écologiques

Et toi, quelle est ton alternative favorite ? On espère que la lecture de cet article t’aura permis de mieux comprendre l’impact environnemental du film alimentaire et plus largement de tous les produits dérivés du plastique. Si toi aussi, tu souhaites tendre vers un mode de vie plus éco-responsable c’est que, comme nous, tu as bien compris l’urgence d’agir. Et en matière d’écologie, chacun peut agir à son niveau, car ce sont les petits efforts individuels qui, en grand nombre, finiront par faire une grande différence.

Chez Hilloo, on a à cœur de t’aider à faire les bons choix pour devenir à ton tour un “consom’acteur”. Ensemble, œuvrons au développement d’une société plus juste et respectueuse des écosystèmes. Adopte sans plus tarder les solutions écologiques qui te conviennent le mieux. La planète te dira merci ! :-)

Film réutilisable

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré